Aller au contenu principal

egal.fr

 banniére

Une gérante d'agence immobilière condamnée pour discrimination raciale

Samedi, 5 Juillet, 2008
Logo

Une gérante d'agence immobilière a été condamnée, vendredi par la Cour d'appel de Paris, à une amende ferme de 5.000 euros pour complicité de discrimination au logement, rapporte samedi le journal "Le Parisien". En première instance, le tribunal correctionnel de Paris l'avait condamnée à 8.000 euros d'amende, mais celle-ci a été assortie de sursis, rappelle le quotidien.

 L'association SOS Racisme avait déposé plainte après avoir été alertée par un salarié de l'agence, qui dénonçait l'existence d'un listing interne accolant des mentions discriminatoires à la mise en location d'appartement du genre "pas d'étudiants et pas de gens de couleur" ou "le propriétaire ne veut pas louer à des immigrés". La Cour d'appel de Paris a jugé que même si les propriétaires sont les principaux auteurs de ces discriminations, la gérante de l'agence est bien à l'origine de cinq mentions discriminatoires portées pour des appartements à Paris et en banlieue sur des listings de logements à louer. Pour le président de SOS Racisme, Samuel Thomas, cité par le journal, la décision rendue par la Cour d'appel de Paris est un message clair pour les agents immobiliers. "En répercutant les demandes discriminatoires de certains propriétaires, ils se rendent complices et doivent être sanctionnés", souligne-t-il.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.